Jeudi 25 février 2021

Lorsque vous priez (Luc 11,1-4)


Lire le texte

S’il est une prière connue et commune à l’ensemble des chrétiens, c’est bien le Notre Père. Même si, dans leur brièveté, les mots de Luc ne sont pas tout à fait ceux qui nous sont familiers, ils nous parlent. La demande des disciples a été exaucée, nous avons appris à prier! Ce passage de l’évangile résonne comme une invitation tout à la fois personnelle et communautaire, invitation à prier seuls dans l’intimité de notre vie de foi et aussi entourés de celles et de ceux avec qui nous vivons la communauté de la foi. La prière de Jésus nous amène à nous tenir devant Dieu en toute simplicité, dans l’attente et dans l’espérance confiante de sa présence bienveillante. Et, dans le même mouvement, cette prière nous renvoie à nous-mêmes, vis-à-vis humains de Dieu, hommes et femmes qui avons besoin de pain, de pardon, de sécurité. Je ne peux que reprendre ici les mots très forts de François Bovon dans son commentaire de l’évangile de Luc: «Le Notre Père dit Dieu pour mieux dire la condition humaine.»

Dominique Giauque

Prière: Seigneur, jour après jour, apprends-nous à prier. Apprends-nous à nous tourner vers toi, à reconnaître ta présence dans notre vie, ton amour qui nous fait vivre.  

Référence biblique : Luc 11, 1 - 4

Commentaire du 26.02.2021
Commentaire du 24.02.2021