Mardi 11 mai 2021

Voie royale (Proverbes 28,12-28)


Lire le texte

Les Proverbes inculquent une morale de responsabilité: le roi (et le prince) doit être le sage par excellence, et préserver l’ordre du monde selon la dynamique dans laquelle il a été créé. La responsabilité du riche est d’user de son bien avec justice et en prenant soin du pauvre. Celle du pauvre est d’être honnête. Dans le monde des Proverbes, les règles sont claires et simples: Ceux qui cherchent le Seigneur comprennent tout (v. 5b): la foi va de pair avec la sagesse. Qui se conduit selon la sagesse sera sauf (v. 26b), qui se croit sage manque d’intelligence. Qui se confie dans le Seigneur sera comblé. La religion des Proverbes postule que ces valeurs sont ou peuvent être universelles. Dans notre monde profondément divisé et polarisé, notre vigilance est requise: le Christ requiert respect de l’autre, justice sociale, solidarité, responsabilité. Dans les désordres du monde, comment la foi chrétienne que nous professons et vivons témoigne-t-elle de ces exigences? Et comment collabore-t-elle avec les croyants d’autres religions qui eux aussi respectent ces exigences au nom de leur foi?

Sophie Wahli-Raccaud

Prière: Seigneur, donne-nous de te servir avec conviction, imagination et compétence dans le domaine public, la politique, l’éducation, la justice, l’industrie et partout où le bien-être de l’humanité peut être amélioré, ou lorsqu’il est mis en danger. Qu’ainsi, la compassion et la justice modèlent les vies et les institutions de nos pays avec autant de pertinence qu’elles interpellent nos consciences. (Petit livre des célébrations, Iona)  

Référence biblique : Proverbes 28, 12 - 28

Commentaire du 12.05.2021
Commentaire du 10.05.2021