Dimanche 19 janvier 2020

Psaume 133


Lire le texte

Se trouver entre frères, unis! C’est comme un parfum précieux qui se répand, une rosée abondante qui descend et bénit à jamais lieux et gens. Admirons dans ce cantique l’huile dorée qui répand sa lumière et la noble barbe qui, masquant les rides du cou, descend et habille de majesté. Pareillement à l’huile d’onction, la rosée (3) est célébrée comme un fait divin qui «descend» abondamment vers les hommes, laissant sa marque (2) dans le concret de leur vie et la texture de leur avenir. Se peut-il que la rosée du mont Hermon (2760 m) vienne rafraîchir les collines de Sion 200 km au sud? Qu’importe! C’est vers «Sion» que Jésus doit «monter», tandis que la bénédiction de Dieu «descend», croisant le cortège de nos fraternités. L’Evangile de ce dimanche, les noces de Cana nous incitent à prier pour que l’Esprit saint unisse les témoins de la générosité du Seigneur – à la cave c’est pourtant de l’eau qu’ils puisent… – et ceux qui en sont les bénéficiaires – à l’étage, c’est du meilleur cru qu’on se délecte! Ainsi les «engagés» et les «distancés» de l’Eglise forment en Christ un seul peuple que l’allégresse du Ciel rassemble, oint et bénit.


Prière: Echo dans les textes de ce dimanche «Le maître de la fête… ne savait pas d’où venait ce vin, mais les serviteurs qui avaient puisé l’eau le savaient.» (Jn 2,1-11) «Ayez de l’affection les uns pour les autres comme des frères qui s’aiment.» (Rm 12,6-16) Cantique «PsC» n° 403; «Alléluia» n° 21-08  

Référence biblique : Psaumes 133

Commentaire du 20.01.2020
Commentaire du 18.01.2020